Le journal télévisé du bitcoin qui tape dur…

Partagez cette page

Quiconque souhaite s’éduquer à propos des crypto-monnaies et de leur actualité dispose de ressources en ligne (à regarder, lire, ou écouter) quasiment infinie. Chacun à ses préférences, ses goûts, et finit par faire sa petite sélection.

Nous voudrions vous présenter, le Morning Brief de Valentin Schmid, Jimmy Song et Tone Vays, dont le visionnage quotidien est devenu une habitude chez nous. C’est en anglais (désolé), cela dure environ trente minutes, et chaque jours ces trois personnages procèdent à une revue de presse de l’actu bitcoin et crypto du jour sous forme d’une téléconférence enregistrée.



 

Ces personnages, qui sont-ils ?

Valentin Schmid est journaliste business au journal The Epoch Times.

Jimmy Song est un « bitcoin developper » qui donc développe, donne des cours de programmation sur blockchain, et écrit sur medium.com ou Bitcoin Tech Talk.

Tone Vays est un ancien trader (Bear Stearns, JP Morgan) devenu indépendant (contenu éditorial, conférences…) et spécialiste du bitcoin.

On aime cet espèce de « journal télévisé » car son commentaire sur l’actu va au fond des choses, à l’essentiel, et ce de manière très cash, très américaine. On n’y perd pas son temps en tiédeur, il n’y a pas de demie-mesure. Disons que leur Morning Brief se situe sur une ligne éditoriale plutôt engagée. Mais comme on reste encore trop dans l’euphémisme, disons-le carrément, les trois gars sont des massacreurs de crypto-monnaies, des dézingueurs de tokens, des exterminateurs d’ICO’s.

Le Morning Brief du 5 janvier 2018. On tape sur l’arnaque Bitconnect, la flambée du ripple (…)

C’est simple, pour eux, en dehors du bitcoin point de salut. Pour eux il y a le bitcoin, et le reste est constitué de « shitcoins » ou de « scams » (« des tokens de m**de » ou des « arnaques »). Même l’autre vedette Ethereum ne vaut pas grand chose à leurs yeux.

Vont-ils trop loin ? Sont-ils trop radicaux avec leur ligne pro-bitcoin « maximaliste » ? Peut-être, peut-être pas. Nous n’avons pas encore assez de recul pour tirer un bilan.

Par contre, à chaque fois ils expliquent leurs opinions et ouvrent des pistes de réflexion. A tel point que pour nous, leur voix est un contrepoids indépendant et important face à la tonalité très complaisante d’une grande part du brouhaha médiatique autour des crypto-monnaies.

Par exemple, lors de la monté absurde du ripple de début d’année, les gars ont disséqué le phénomène en mode « token qui ne sert à rien et utilisé par personne (…) ce n’est que du pump & dump, du vent », etc. A côté, y compris sur des chaînes ou des publications sérieuses, on voyait fleurir les gros titres à la sauce « Ripple, le nouveau bitcoin ».

Même s’ils sont peut-être un peu too-much, ils connaissent le sujet et vous calmeront si vous avez tendance à trop vous enflammer sur telle ou telle crypto-monnaie qu’ils évoquent. Une fois que vous les connaitrez un peu, une fois que vous aurez saisi leur manière de penser, vous pourrez faire la part des choses et agir en connaissance de cause. Mais en attendant, écouter ces trois grognons nous parait être une activité saine, surtout dans une période où le crypto-marché a souvent tendance à faire dans le n’importe quoi.

Retrouvez les Morning Brief sur la chaîne Youtube de Tone Vays. En général, si vous souhaitez approfondir les sujets évoqués, vous avez dans le descriptif des vidéos des liens vers les articles commentés.

PS: Point qui peut également intéresser du monde, souvent en fin d’édition le trader Tone Vays analyse les candlesticks des cours du bitcoin du moment.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *